#1 KIOSK – Miss Respire

Issu du mot arabe « makhzan » signifiant dépôt ou lieu de stockage, les premiers périodiques (magazines) voient le jour en 1605. Trouvable en différents formats, le magazine aborde au XXIe siècle plus qu’auparavant des sujets très divers, pouvant allé des plus futiles aux plus sérieux. Les magazines aussi bien virtuels que tangibles existent dans le but de toucher le plus grand nombre, à titre d’information ou de divertissement. Que ce soit pour des ados à la recherchent de réconfort à travers les interviews de leurs idoles, pour les Business Women & Men essayant de se bâtir un empire, les retraités trouvant dans les quelques pages de leurs périodiques fétiches des conseils et astuces avisés, ou bien pour les mesdames-et-messieurs-tout-le-monde ne cherchant uniquement qu’à se divertir le temps d’un trajet Paris-Brest. Bref! Le magazine est une sorte de compagnon muet nous disant ce qui est cool et ce qui ne l’ai pas… mais pas que. 🌸

J’ai décidé de commencer ce blog avec trois analyses à la suite de magazines acheté au supermarché du coin (glamour, miss respire & open mind). Dans cet article là je me pencherais sur une revue en particulier puis vous donnerais le lien à la fin de celui-ci pour les décryptages des deux autres articles. Cela faisait un moment que je n’en avais pas acheté/lu (toutes spécialités confondus) et j’avoue avoir été poussé par la curiosité de voir quels genres d’articles pouvaient bien contenir les magazines en 2019 et si il y a oui ou non une évolution au niveau de la ligne éditorial comparé à il y a quelques années en arrière.


⏲️ Temps de lecture : ~1h

Miss Respire 👸

ENFIN UN MAGAZINE INSPIRANT POUR LES ADOS

leur compte instagram : @respire_magazine

Miss Respire est un magazine visuellement jolie. En plus du slogan ci-dessus, il est facile en voyant l’illustration de la première de couverture de deviner à qui il est adressé. Il est au prix de 5,50€,(acheté 6,50€ en Martinique). Je trouve le tarif adapté à une bourse d’adolescents en plus du fait qu’il s’agit d’un magazine bimestriel. Miss Respire, ce dit être un magazine répondant aux questionnements des ados d’aujourd’hui et également être adapté pour leurs développement personnel. Je pense que mon âge (23), fera que mon avis concernant ce bimestriel sera deux fois plus objectif, car c’est à la fois la « moi » adolescente et la « moi » actuelle qui jugeront les articles et sujets abordés là-dedans. AlorsMiss Respire est-il un magazine que je garderai sous le coude, en vu de le transmettre à mes futurs enfants ?

Moi et moi sommes prêtes, Voyons voir ça!

Pour éviter de ne trop décrire, j’ai préféré parler directement des points positifs et négatifs que j’ai pu soulever durant ma lecture.

Les plus du mag : 1. J’ai aimé le choix de l’ordre chronologique des articles, c’est-à-dire que l’on débute le magazine avec un article nous donnant des conseils sur comment garder le sourire, c’est une très bonne entrée en matière que l’on soit naturellement jovial(e) ou pas. 2. Je trouve que le ratio entre les articles évoquant ou conseillant de laissé parler son côté artistique et ceux parlant de sujets un peu plus légers (rubriques lectures) est bien agencé avec ceux étant (un peu) plus sérieux. 3. Mention spéciale pour le vocabulaire employé et pour la rédaction dans sa globalité. Les phrases sont claires, il n’est pas compliqué pour un public adolescent de comprendre ce qui est écrit. J’ai noté l’emploi de mots rares d’utilisation, dont un que personnellement je n’avais jamais lu auparavant : « Sempiternelle » (synonyme de perpétuelle) ; je trouve ça plutôt cool car ça accoutume les ados à lire des mots plus ou moins nouveaux et ça les encourage également à les employer. 4. Les livres mit en avant au fur et à mesure des pages traitent de sujets variés et semblent tous être très intéressants. Par exemple il y est proposé des bouquins traitant de l’histoire de la femme (ndlr : Histoire(s) de femmes, 150 de lutte de Martha Breen et Jenny Jordahl) et des romans à l’eau de rose trop mignon (ndlr : Les mille visages de notre histoire de Jennifer Niven). 5Le nombre de pages ! 63 pages. C’est nickel, tout juste ce qu’il faut pour ne pas ennuyer un public habitué à avoir son smartphone h32 dans les mains 😉.

Les moins du mag : Je n’en ai pas trouvé.

Article(s) coup de ❤️ :  » Comment éviter que les selfies nous sapent le moral ?  » &  » Bye bye ami Facebook.  »

AVIS FINAL

La Maiyghan ado :

Comparé à d’autres magazines, je trouve que celui-ci aborde vraiment des sujets qui à la fois m’intéresse, traitent de problèmes de jeunes de mon âge et par lesquels je me sens concernée.
– « Maman, je peux m’abonner à Miss Respire ?!! »

La Maiyghan actuelle :

Aussi loin que puisse allée ma mémoire, dans mon adolescence je ne me souviens pas avoir déjà croisé la route de magazines tels que Miss Respire et c’est bien dommage ! Néanmoins, j’avais le fameux Dico des filles, que j’aimais énormément lire et que ma mère m’achetait pratiquement chaque année. Même si il se revendique être un bon magazine pour les adolescentes (ce qu’il est), je doute fort que les adolescents ou même les jeunes adultes (comme moi par exemple) n’y trouveront pas là-dedans des conseils avisés et utiles. Les sujets abordés sont très actuels, par exemple ceux intitulés  » Comment éviter que les selfies nous sapent le morale » et  » Au-delà des apparences », mais aussi agréablement inattendus, je pense par exemple aux articles « De quel côté es-tu ? », « Une différence d’âge et alors ? » et « Cherches-tu la vengeance ou la justice ? ». Bref! Miss Respire c’est cool, et en attendant de pouvoir le donné à ma potentielle futur petite fille, je le donnerais à ma voisine de palier pour sa fille.

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s