Coronavirus : Réussir à prendre l’air, malgré le confinement ?

Comment ne pas finir telle une gerbille tournant en rond dans sa cage et surtout, comment ne pas péter les plombs ? La vérité est que, la facilité qu’on aura à s’adapter à cette toute nouvelle situation, dépend en très grande majorité de notre personnalité. Celle-ci, mélangée au type de vie que l’on a l’habitude de mener, aux caractères des personnes de notre entourage (si l’on est confiné avec d’autres personnes), mais également d’un tas divers autres facteurs. Bien que, beaucoup d’experts disent que le confinement, risque de durer plus de quinze jours, pour le moment, rien n’est d’officiel. 15 jours ! C’est à la fois, long et court. De mon statut de simple blogueuse, la chose que je vous conseille et d’éviter de stresser et/ou de vous mettre dans des situations stressantes (inutiles). Vous connaissez votre vie et savez les choses qui méritent que vous vous en préoccupiez ou non. Mais, préoccupation, ne veux pas dire, partir en roue libre, encore moins maintenant.

Apprenez à souffler. De toute façon, nous n’avons pas d’autres choix que, d’accepter ce confinement. Nous sommes tous impuissants face au virus. Pour le moment, c’est encore lui qui mène la danse. En tout cas, merci aux chercheurs, scientifiques et à toutes les personnes impliqués dans la création d’un vaccin.

Du coup, comment réussir à prendre l’air, cloîtrer entre quatre murs ? 

Premièrement, si vous avez un balcon ou une terrasse, profitez-en. Deuxièmement, Imiter les enfants ! Faites resurgir celui qui est en vous. Je ne veux pas dire par là, que vous devez vous mettre à dessiner sur les murs et encore moins, vous mettre à mélanger tous les produits ménagés et culinaires, dans le but de créer un volcan en éruption (quoi qu’avec du savon et du bicarbonate de soude…). Mais, imaginez deux secondes : Avoir le flux d’imagination, d’audace et de créativité, d’un gosse de sept ans ? Et tout ceci, saupoudré par-dessus vos projets et mijoté avec une bonne pincée d’ambition ? Alors même que vous êtes un homme ou une jeune femme de 15, 25, 35 ou 85 ans ? Votre bon sens et votre réflexion ne vous quitteront pas, pas d’inquiétude. Mais osez, laissez votre esprit, votre imagination, vos souhaits et votre ennui, vous guider. Ils pourraient, agréablement vous surprendre.


Une liste élémentaire des choses que vous pouvez faire : 

  • Terminer enfin le livre que je n’arrive jamais à finir
  • Commencer à lire ce livre que je n’ai toujours pas commencé à lire
  • Faire du rangement
  • Commencer à apprendre une langue
  • Apprendre à se maquiller
  • Se lancer dans ce projet que je repousse depuis trop longtemps
  • Commencer une formation à distance
  • Terminer une formation à distance
  • Apprendre à ne rien faire
  • Écrire
  • Réviser/Apprendre ton code de la route
  • Apprendre à danser
  • Apprendre à me coiffer
  • Apprendre à cuisiner
  • Apprendre à peindre
  • Apprendre à dessiner
  • Jouer à des jeux de société
  • Inventer votre propre jeu de société
  • Pouvoir enfin regarder ce film que j’ai enregistré il y a de ça, des lustres
  • Trier mes papiers importants et mon courrier
  • Regarder 1 à 1 les films et séries, dans ma liste Netflix
  • M’abonner à un magazine en ligne
  • Faire une mise au point sur ma vie
  • Apprendre à chanter (les voisins ne prendront pas le risque de venir sonner à ma porte, pour me dire de me taire. C’est l’occasion !)
  • Faire une liste des choses à faire, une fois que le confinement sera lever

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s