#3 KIOSK – GLAMOUR

Issu du mot arabe « makhzan » signifiant dépôt ou lieu de stockage, les premiers périodiques (magazines) voient le jour en 1605. Trouvable en différents formats, le magazine aborde au XXIe siècle plus qu’auparavant des sujets très divers, pouvant allé des plus futiles aux plus sérieux. Les magazines aussi bien virtuels que tangibles existent dans le but de toucher le plus grand nombre, à titre d’information ou de divertissement. Que ce soit pour des ados à la recherchent de réconfort à travers les interviews de leurs idoles, pour les Business Women & Men essayant de se bâtir un empire, les retraités trouvant dans les quelques pages de leurs périodiques fétiches des conseils et astuces avisés, ou bien pour les mesdames-et-messieurs-tout-le-monde ne cherchant uniquement qu’à se divertir le temps d’un trajet Paris-Brest. Bref! Le magazine est une sorte de compagnon muet nous disant ce qui est cool et ce qui ne l’ai pas… mais pas que. 🌸

J’ai décidé de commencer ce blog avec trois analyses à la suite de magazines acheté au supermarché du coin (glamour, miss respire & open mind). Dans cet article là je me pencherais sur une revue en particulier puis vous donnerais le lien à la fin de celui-ci pour les décryptages des deux autres articles. Cela faisait un moment que je n’en avais pas acheté/lu (toutes spécialités confondus) et j’avoue avoir été poussé par la curiosité de voir quels genres d’articles pouvaient bien contenir les magazines en 2019 et si il y a oui ou non une évolution au niveau de la ligne éditorial comparé à il y a quelques années en arrière.


GLAMOUR 💄

ÉTÉ 2019 n°9 – SOIF D’ÉTÉ

leur compte instagram : @glamourparis

Glamour est un magazine que déjà plus jeune il m’arrivait de feuilleter. En première de couverture de ce n°9 on retrouve la somptueuse Zendaya. Comment décrire Glamour en quelques mots ? Il est vrai que même si dans la forme c’est un magazine principalement axé sur la mode, la beauté, le luxe et la photographie, il se trouve que dans le fond Glamour s’intéresse également à l’actualité (faits divers, fait de société…). Au prix initial de 1.90€, je l’ai acheté à 4,95 € (prix Martinique). Sans s’arrêté sur cette différence de prix considérable, je trouve que pour les modeuses à la recherche d’inspiration ou pour les lectrices(teurs) se dorant la pullule nonchalamment au soleil, c’est un coût plus que raisonnable. Me concernant, ce qui fera que j’achète ou pas un magazine du style de Glamour sera la personne en première de couverture. Même si je jette tout de même un coup d’œil au sommaire, l’artiste ou l’entrepreneur au devant du magazine sera la raison (ou la cause?) de mon passage en caisse. Je n’ai généralement pas d’attentes particulières envers les magazines mode, si ce n’est concernant l’entrevue avec la personne en couverture. Alors… prête à ne rien s’interdit avec Glamour n°9 ?

C’est bon ! J’suis prête à étancher ma soif, glup glup!

description par rubrique de quelques articles

« Le plaisir est-il coupable ? », si vous n’avez pas d’avis la dessus, la rubrique Avant-Première se propose de vous donner quelques brides d’informations, de quoi assoiffer votre curiosité. On y retrouve également cinq fun facts sur la série Stranger Things (dont la saison 3 est disponible depuis le 4 juillet sur netflix), une petite revue sur l’ouvrage Untrue de Wednesday Martin qui traite de la sexualité féminine et du mythe qui voudrait qu’elles aient une libido riquiqui comparé aux hommes. En la page vingt, ce trouve un article tout en fluffyness, tulles, extravagance et couleurs acidulés aux nuances de la Fashion Week de New York 2019. Et entre une robe Dolce & Gabbana aux imprimés piments en boîtes de conserve et le parfum « lame de fond » de Louis Vuitton, ont vous rappel qu’il est important de dire merci.

Pas d’idées sur comment vous sapé cette été ? Ou encore sur quel maillot parier pour mettre vos jambe en valeur ? No Panic ! La Masterclass se propose de vous rhabiller. Entre les maillots, une ou deux pièces aux motifs graphiques digne d’un film de l’agent 007 aux coloris à la fois vives et/ou sobres, les sandales à cordes multicolores, les sautoirs et pendentifs arc-en-ciel, or, ou bien perles… vivant en parfait concubinage sur votre décolleté sur les plages de Biarritz, Marseille ou Saint-Tropez, Larguer les amarres ! Halle Berry n’a qu’a bien se tenir. Si les couleurs éclatantes ce n’est pas trop votre tasse de Bulco et que vous préférez vous la jouer  incognito, du style Inspecteur gadget, Stay Calm, la masterclass vous met en garde à vous en vous proposant des sacs, des vestes, des chaussures et des lunettes de soleil vous garantissant un style J’suis caché mais je sais que tu mates mon look, « Gogo Gadgeto camouflage« .  

La rubrique « Et aussi… » nous propose un aperçu des coulisses de ce numéro de Glamour, une pub pour une sublime minaudière pop corn serti de cristaux multicolores signé Judith Leiber pour une valeur de 5 090€, un focus sur les plats sains préférés de Céline Givenchy, Isabel Marant et Christopher Kane entre autres et pour finir un petit tour dans la voûte astrologie.  

 » Roméo Roméo, joue moi un air de Presley « . Pour les fans de Roméo Elvis, retrouvez l’interview insomniaque de l’artiste, direction 108p. Toujours dans la section Beauté, on parle de filtres, mais pas de filtres snapchat, d’écran solaire. Bioderma, REN, Avène, Clarins ou encore Caudalie pour ne citer qu’eux, ont décidé de revoir leurs formules de crèmes solaire et vous proposent des SPF allant de la protection 30 à l’indice 50+, et ce en version minérale ou organique. En page 92 les bienfaits du yoga sous infrarouge vous donneront des sueurs chaudes mais sans pour autant abîmer vos muscles, mais n’ayez crainte si vous avez peur de ne pas sentir la rose après quelques tadasana ou uttanâsana* (ndlr* : noms de poses au yoga), en page 102 Balenciaga, Mugler ou encore Hermès ont des parfums aux senteurs floral, ambré ou cumin à votre disposition, de quoi faire chavirer des têtes. 

La partie Mode est très certainement celle que je préfère.  Voir des mannequins simulant avec style et dents blanches l’engloutissement de burgers et de hot-dogs dégoulinants, tout en portant de la haute couture et ce sans faire de tâches, moi je dis chapeau bas. Si c’était moi, j’en aurais sur le front pour sûr. Plus sérieusement, étant sensible à l’image et étant amoureuse de la photographie, le photoshoot s’étalant de la page 74 à 85 m’a pas mal plu. Ces paysages hawaïen, ces maillots sublimes, ces vêtements et accessoires autant magnifiques que colorés et ce modèle photo à la beauté espiègle m’ont donné envie de prendre l’avion direction la plage de Waikiki à Oahu juste pour avoir l’unique plaisir de déguster un Bahama mama 🍹au soleil cochant. Mais avant de faire tout ça, j’irai taper la discute avec Zendaya sur les montages de LA, lui demandant des conseils pour voir une peau aussi magnifique que la sienne. 

Culture voici un mot de plus en plus fréquemment entendu et utilisé notamment dans le milieu du rap (merci Cardi B et Migos). Dans la rubrique du même nom, Glamour parle du sex-appeal des rappeuses et selon les rappeuses, d’Elle Fanning qui fait sa pop star dans le film (actuellement à l’affiche) Teen Spirit, des festivals aux milles et une couleurs, de la série The Handmaid’s tale, mais aussi de films dans lesquels ils se passent des trucs pas trop cool. Et pour d’étendre l’atmosphère des lectures érotiques susceptibles de faire grimper la température de votre corps au cas ou le soleil ne serai pas assez chaud cet été. 

Dans la catégorie Savoir-vivre, on allume le feu et on déguste un bon Barbec. Les chefs nous donnent des idées pour assaisonner nos plats et enflammer nos papilles. Du poulpe grillé par-ci, un tacos au porc bio des Flandres par-là et hop le tour est joué. Et si ces saveurs belges et aquatiques vous donnent envie de voyager, n’oubliez pas d’emmener avec vous votre collier « cou de filet » en perles de laiton doré signé Tory Burch et le RAL Ocean Feels de chez Kiko. Pour des vacances green, Valentine Cinier vous dira tout ce qu’il y a à savoir sur l’empreinte carbone.

Vous à t-on déjà dit que vous étiez belle à croquer ? Si oui, restez sur vos gardes il pourrait bien s’agir là d’un copycat d’hannibal lecter. C’est en tout cas le calvaire qu’à vécu la belle néerlandaise Renée Hartevelt alors âgée de 25 ans lors des faits. L’étudiante à été assassiné puis manger par un jeune étudiant japonais. Le drame c’est déroulé au début des années 80 dans la capital française. Paix à son âme. En parlant d’âme, dans la rubrique Société, on zoom sur ces femmes que des hommes pensaient être leurs âme-sœurs, et qui au final se sont avérées n’être que des anges de la mort. Pour tout savoir sur ces veuves noires et leurs méthodes d’empoisonnement, direction page 52…

AVIS FINAL

Lire Glamour avec des yeux « analytiques » c’est-à-dire en faisant attention au vocabulaire et aux choix des sujets abordés, à vraiment donné une autre dimension à ma lecture. Le magazine surf entre les vagues de l’actualité jet set et haute couture et sur celle de l’information sociétale. Les phrases d’accroches y sont parfois choc, quelques fois amusantes et souvent aguicheuses. Le format des articles balance entre une mise en forme pèle-mêle (plusieurs brides d’informations sur une seule page) et classique. Cela donne au magazine un côté décontracté mais sérieux. Glamour parle de sujets fancy à une communauté not that fancy, ou du moins je pense que les personnes lambda est le public visé en primo. Quoi qu’il en soit en lisant Glamour, il peut vous se passer deux choses, soit vous êtes inspiré, soit vous êtes complexé de ne pas avoir le mode de vie affiché tout au long des pages. Mais ne vous sentez pas coupable, on à la vie qu’on à et on peut l’améliorer de 1001 façons. En tout cas, avec les belles images que j’aurai méticuleusement sélectionné au préalable, je me ferai un mood board.

2 commentaires

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s