Critique de série : #ÉLITE – (partie 1)

Dans cette première partie (en deux pages), vous trouverez de brèves résumés sans spoilers des saisons précédentes, ainsi que mon avis sur chacun des personnages. Une fois la saison 3 d’élite sortie, je publierais une deuxième partie, dans laquelle je vous donnerais mon avis sur cette saison.

SAISON 1

La saison un d’ÉLITƎ s’ouvre à la fois sur l’arrivé de trois nouveaux élèves dans le très chic et réputé, établissement scolaire Las Encinas, et sur le meurtre de Marina l’une des élèves de la classe, dans laquelle sont admis les nouveaux arrivant. Samuel, Nadia et Christian, sont, contrairement à leurs camarades, issu de quartiers modestes et possède un niveau de vie, bien au dessous de ceux présent à Las Encinas. Leurs rang sociale, fait aussi bien d’eux, des proies faciles, que de parfaits suspects éventuels aux yeux de nombreux de leurs camarades. C’est durant seize épisodes, excellemment bien ficelés que le créateurs : Darío Madrona & Carlos Montero, mettent les sentiments des personnages principaux, Guzmán, Lucrecia, Carla, Polo, Ander, Omar, Nano, Samuel, Nadia, Christian et ceux des téléspectateurs, à rude épreuve. Entre amours, trahisons, crimes, jalousies et révélations, Elite est la série événement espagnol de cette fin d’année 2018.

SAISON 2

A la rentrée 2019, la saison deux est enfin disponible sur netflix. Le meurtrier de Marina dévoilé au public à la fin de la saison un, ce n’est pas pour autant que les lycéens de Las Encinas eux savent de qui il s’agit… enfin pas tous, puisque deux d’entre eux, sont dans la confidence. Et ce secret, commence de plus en plus à peser sur leurs épaules. Qui plus est, Nano, le grand frère de Samuel, accusé à tord du meurtre de Marina, tente, tant bien que mal de prouver son innocence. D’un autre côté, le triangle amoureux entre Nadia, Guzmán & Lu commence de plus en plus à se resserrer. Car Valério, le demi-frère de Lucrécia, vient perturber encore plus, tout l’écosystème de l’élite de Las Encinas. Et il n’est pas le seul à venir ébranler de plus en plus tout l’équilibre déjà bancale du lycée. Puisque, en plus de Valerio, deux nouveaux membres au casting d’élite, viennent s’ajouter. Il s’agit de la mystérieuse et rebelle Rebeka, ainsi que de la déterminé et insidieuse Cayetana. Et leurs arrivées, n’annoncent rien de bon…


MON AVIS SUR LES PERSONNAGES

POLO

Polo est un élément perturbateur majeur de la série. Je reconnais son importance et son utilité à la série. Pour autant, je n’ai pas de sentiments forts aussi bien négatifs, que positifs à son égard. Malgré ses précédents agissements, j’ai tout de même parfois l’impression qu’il vit à travers les autres. Qui est Polo ? Ou plutôt, « Que peut-il devenir, une fois le reste du monde contre lui ? ». Certes, il est timide et à du mal à gérer ses émotions. Mais, au-delà de ça ? J’espère le voir se révélé un peu plus dans la saison trois. Polo possède un énorme potentiel, qui selon moi n’à pas encore été assez exploité. Néanmoins, au vu du déroulement de la série, je comprends parfaitement pourquoi ce personnage n’est pas plus manipulateur et caractériel. Cette décision des scénaristes, suit selon moi une certaine logique et est un choix que je trouve très judicieux.

MARINA

Bien que sa présence dans la série fût courte, Marina est un personnage que j’ai de suite trouvé intéressant. Elle n’avait pas la vie de bourgeoise rebelle cliché. Elle était atteinte d’une certaine maladie et parvenait malgré tout à garder la tête haute. Elle était un peu affaiblie mentalement, mais au vu de son environnement et de ses souhaits personnels, cela s’accordait bien au personnage et au déroulement de la série. Les scénaristes et réalisateurs réussissent implicitement à continuer de la faire vivre, au travers de certains personnages, et je trouve ça cool.

NANO

Nano (bien que j’apprécie beaucoup l’acteur qui l’incarne) est un personnage d’Élite que je trouve malheureusement plat. Je m’explique. Il à du caractère, ça c’est certain. Mais je trouve, qu’il manque parfois de jugeote, et fait pas mal de choix qui au final, l’enfonce encore plus, lui et sa famille dans les problèmes. Encore une fois, je pense que c’est voulu. Mais il ne fait pas assez confiance à son frère Samuel et je trouve ça dommage.  

GUZMAN

Il est l’un de mes personnages favoris ! Je n’ai sincèrement que très peu de critiques négatives à faire à propos de lui. Je ne sais pas comment l’expliquer, mais Gùzman est un personnage qui, je trouve, est reconnaissable dans absolument tout ce qu’il fait. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il est prévisible, au contraire, dans la saison deux, il m’a de nombreuses fois surprise. Ce que je cherche à dire, c’est qu’il ne joue pas de rôle, il est lui-même. Ce personnage est vraiment bien écrit. Ses réactions, son langage, son attitude, tout chez lui, lui appartient.  Je ne me suis pas dise une seule fois, que les scénaristes le faisait prendre des décisions qui ne lui ressemblait pas. C’est assez comique de dire ça, à propos d’une personne qui n’existe pas réellement, mais j’espère mettre bien fait comprendre. Il aime profondément sa sœur, il est fidèle à ses amis et bien qu’au début, il agisse de façon mesquine et hautaine envers les nouveaux, au fils des saisons, il évolue, prend en maturité et devient de plus en plus intéressant. J’aime beaucoup Gùzman. Si je devais faire un reproche, ce serait qu’il n’est parfois pas assez attentive à ce qui l’entour.

LUCRECIA

À mes yeux, Lucrécia est l’un des personnages les plus difficile à jouer de la série. Et je trouve l’actrice qui l’incarne formidable dans ce rôle. C’est une petite peste, mais j’adore l’écriture de ce personnage. Elle est très complexe et assez dure à cerner. Elle joue beaucoup la fille forte, bien que je pense, qu’elle soit réellement dotée d’une force de caractère incroyable, elle est en réalité un peu plus émotive et aimante qu’elle ne veut bien laisser paraître. Lu, est un personnage fascinant et majeur. J’aimerais, la concernant aussi, la découvrir un peu plus.

ANDER

Ander… que dire de lui ? En tant que personne, je le trouve sincèrement intéressant. Il est sympathique, il possède quelques scènes durant lesquelles, il a des réactions décisives au bon déroulement de la série. Cependant, Ander est (selon ma propre opinion) un personnage moyen, entouré de personnages charismatiques. Et je trouve ça autant dommage, que nécessaire. Sans lui, la série partirait très certainement un peu plus dans le chaos général. De ce fait, je reconnais l’intérêt d’une telle personnalité, dans cet océan de foutoir. Mais Elite est une série, avec tant de rebondissements et de personnages forts, qu’Ander se fait presque oublié.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s