AYA NAKAMURA : LA JOLIE NANA, FAIT DERAILLER LA MACHINE à STREAMS





photo : © FIFOU

HER NAME’S AYA

Critique & Avis sur le phénomène et l’album Aya.


Est-il encore nécessaire de la présenter ? Aya Nakamura est l’artiste francophone de ces deux dernières années. Propulsé sur le devant de la scène nationale mais également internationale grâce à son tube Djadja (qui comptabilise actuellement plus de 700 millions de vues sur youtube), la belle jeune femme depuis enchaine les succès et réussit à faire tomber la machine qui aurait préféré la voir flopper. À en croire certains médias, Aya Nakamura est l’artiste féminine de sa génération, la moins compréhensible dans ses textes. Cependant, à en croire les streams, les ventes d’albums, ses featuring et les millions de vues que font ses clips vidéo, Aya est également l’artiste féminine noire francophone du moment qui plaît le plus à l’international. Incomprise et critiqué vigoureusement par-ci, défendue et apprécié par-là, ce qui est sûr, c’est que la demoiselle fait couler beaucoup d’encre.

Ce vendredi 13 novembre 2020, la jeune femme de 25 ans et d’originie malienne a sortie son tout dernier album, tout simplement appelé : Aya (voir pochette ci-dessus). Cet album contient : 15 titres (+2 bonus en physique), trois featuring : Oboy, Ms Banks et Stormzy et est déjà le meilleur démarrage d’album par une artiste française dans le top itunes monde. De ce fait, Aya dépasse d’une place le groupe PNL qui en 2019, avait accompli la belle performance de placer leur dernier album : Deux Frères, à la 43ème place du classement Apple Music Monde. À l’heure actuelle, les 15 titres du dernier album d’Aya, disponibles en streaming sur toutes les plateformes de téléchargements légales, occupent le top 15 de Apple Music France… eh oui, rien que ça. (source : Aya Nakamura Charts)

DE NAKAMURA À AYA

Sur ce dernier album, qui se veut un peu plus personnel, Aya parle de sa notoriété grandissante, des changements d’attitude de certaines connaissances, notamment sur les titres tels que : La machine, Tchop et Ça blesse ; mais surtout d’amour. Plus de la moitié des titres de cet album concerne l’homme pour qui actuellement son cœur bât. Et quand une de nos hit-maker préférés vit un amour qui lui donne envie de fly, on ne peut qu’avoir le smile et être heureux pour elle.

Me concernant, bien que j’aie apprécié le titre Djadja à sa sortie, c’est 40% qui m’a fait m’intéresser d’un peu plus près à Aya Nakamura. Et il va sans dire, qu’elle à un style désormais inimitable. Aya, c’est : un timbre de voix, des gimmicks, des phrases, et une façon de chanter bien à elle. Je peux comprendre que lors d’une première écoute, certains de ses titres peuvent provoquer un grattement de tête. Pas parce qu’on ne comprend pas, mais parce que c’est quelque chose de nouveau.


REVIEW de “AYA

Je trouve que AYA est un bon troisième album. J’aime beaucoup la pochette de ce dernier sur laquelle on voit son visage en entier, contrairement au précédent (Nakamura). Sans trop plonger dans les suppositions cachées qui se voudraient « philosophiques », ici, elle regarde clairement la personne qui tient son disque entre les mains. Elle ne se cache pas. De plus, je ne sais pas si c’est fait exprès, mais il y a un subtil rappel des couleurs du drapeau français présent sur la pochette. Avec le premier titre de l’album intitulé « Plus jamais« , Aya montre sans détour, c’est quoi les bails. Il s’agissait là d’un des morceaux et peut-être même DU morceau le plus attendu de l’album. Ce fameux feat avec le rappeur britannique Stormzy ouvre le bal Nakamurien et annonce ouvertement que désormais Aya est “Internationale”.

AYA contient de très jolies balades, de très bons hit club et d’autres un peu plus dans une veine pop-urbaine. Mais, n’ayez crainte ! Ce qui caractérise depuis le début Aya Nakamura, c’est-à-dire selon moi, ses phrases courtes et efficaces, ses gimmicks et sa façon de chanter, sont toujours bien présents.

Chaque titre a une sonorité unique et est susceptible de plaire à un grand nombre. Par exemple sur la chanson Fly, je trouve que ce sont les chœurs et la mélodie qui font toute la différence. Pour Nirvana et La Machine, c’est le rythme et la façon de chanter qui fait qu’ils sont des bangers (en devenir). Comme dernier exemple, pour Ça Blesse et Sentiments Grandissants, je trouve que c’est le pré-refrain de l’un et le refrain de l’autre, qui sont clairement les points forts de ces titres. Il est encore plus visible avec cet album qu’Aya sait s’entourer de bons artistes (compositeurs, beatmakers, producteurs). Je trouve que tous les titres sont cohérents et vont bien ensemble sur ce même album.

Maintenant que l’album est sorti, on verra bien comment sur la durée, les titres vont vieillir. Dans le classement des chansons de l’album que j’ai fait ci-dessous, j’ai essayé au mieux de classer les titres que je préfère à chaud, mais également ceux qui je pense, vont se bonifier avec le temps et que je vais sûrement apprécier écouter encore plus, dans les semaines et les mois à venir.


Plus jamais (feat Stormzy)

J’adore la prod de ce titre! Plus jamais est un morceau mélodieux et très doux dans lequel les voix d’Aya et de Stormzy se complimentent bien. C’est une très jolie balade.

Note : 5 sur 5.

Tchop

Changement d’ambiance total. Les premières secondes du pont de Tchop me font penser à son feat avec Oboy et Dopebwoy, pas vous ? Quand le coronavirus sera fini, vous pouvez être sûr que ce morceau passera en boucle dans les clubs. J’aime beaucoup!

Note : 4 sur 5.

Doudou

Dès la 1ère écoute de Doudou, j’ai aimé ce morceau. L’avoir placé en 3e sur l’album, fait une transition fluide et logique au morceau qui suit et avec le précédent. Le clip (que vous pouvez voir ci-dessus) est pas mal non plus. J’aime beaucoup la colorimétrie.

Note : 4 sur 5.

Jolie Nana

Ce que j’apprécie le plus dans Jolie Nana, c’est le 3e couplet. Le clip est coloré et bien sûr, en écoutant ce morceau on ne peut que s’imaginer (ou tout simplement le faire,) danser avec ses copines. Vivement la fin de cette pandémie non ?

Note : 3 sur 5.
Fly

Ce titre est une valse. C’est bizarre, mais Fly me rend un peu nostalgique. Je ne saurais vous dire pour quelle raison. J’aime beaucoup les chœurs de ce titre. Le tout s’harmonise très bien.

Note : 5 sur 5.
Biff

Je n’accroche pas trop à Biff personnellement. Néanmoins j’aime bien le pré-refrain. Il se retient vite et est entrainant.

Note : 2.5 sur 5.
Sentiments grandissants

Le refrain de ce titre est, je crois bien l’un de mes préférés de tout l’album. Malgré que ce soit la chanson la plus courte, elle est bien placée et amorce bien la deuxième partie de l’album.

Note : 4 sur 5.
Love de moi

Tout comme Biff, j’ai un peu de mal à accrocher avec ce morceau-là. Il n’est pas mauvais mais, pour le moment, il ne me fait pas autant d’effets que les autres titres de l’album.

Note : 2.5 sur 5.
Ça blesse

J’aime l’insolence de ce titre. C’est l’un de mes préférés. Le rythme, sa voix, la mélodie, la prod. Je l’écoute en vous écrivant ceci et ma tête ne peut s’empêcher de bouger toute seule. C’est un réflexe ! Le titre est malheureusement, peu court.

Note : 5 sur 5.
Mon chéri

Ne me demandez pas pourquoi, en écoutant ce titre, je me suis dit qu’un remix avec Damso serait pas mal ! Le rythme est ouf, la prod est fantastique, j’aime beaucoup la cadence du titre Mon chéri.

Note : 4 sur 5.
Hot

À la première écoute, Hot a été ma chanson préférée de l’album. Ce titre est sexy et sensuel. I love it.

Note : 5 sur 5.
Nirvana

Très bon morceau! Entraînant, dansant et il reste vite en tête. Le genre de titre sur lequel il est easy de s’enjailler. De plus, le refrain est efficace.

Note : 4 sur 5.

La machine

J’aime ! J’aime ! J’aime ! Mon corps bouge sans permission quand j’écoute ce titre. Il est super, on sent qu’elle a pris du plaisir à l’enregistrer. Il s’agit pour l’instant de ma chanson préférée de l’album ! Hands Down! « J’ai décollé, la machine tombe…J’pète les plombs, j’pète les plombs… »

Note : 5 sur 5.

Mon Lossa (feat Ms Banks)

Mon Lossa est très certainement le morceau que j’avais le plus hâte d’écouter. J’aime beaucoup Ms Banks. J’adore sa voix et son univers. Le fait que ces deux femmes aient collaboré ensemble, je trouve ça super. C’est un bon morceau, très doux, je pense que sur la longueur, ce sera un des morceaux que je vais le plus écouter.

Note : 3.5 sur 5.
Préféré (feat OBOY)

Le titre le plus « sulfureux » de l’album. Perso, je trouve qu’il n’y a rien de vulgaire dans ce morceau. Malgré le fait qu’il soit hot, il est assez fin. D’ailleurs, tu l’as entendu aussi ? Bien sûr en tant qu’antillaise, je ne suis pas passé à côté de l’inspiration et de l’incorporation des quelques notes de kompa, surtout vers la fin du titre. Et ça, on aime !

Note : 4 sur 5.

MON classement :

  1. La Machine
  2. Hot
  3. Fly
  4. Ça Blesse
  5. Nirvana
  6. Plus Jamais (feat Stormzy)
  7. Mon Chéri
  8. Doudou
  9. Préféré (feat OBOY)
  10. Tchop
  11. Sentiments Grandissants
  12. Mon Lossa (feat Ms Banks)
  13. Jolie Nana
  14. Love de moi
  15. Biff
photo : © FIFOU

Mon article touche à sa fin. Je finirais en disant ces quelques mots : La musique, c'est le reflet d'une société et vice-versa. 2020 a été une année sombre et très lourde émotionnellement. Aya Nakamura n'est peut-être pas la version féminine de Francis Cabrel que certains souhaiteraient entendre ou la Jeanne Mas des temps modernes, mais elle raconte quelque chose sur son époque ; de façon implicite et explicite. Vous n'avez pas à l'apprécier. Vos goûts vous regardent, mais dénigrer un(e) artiste parce que ses textes ou son style ne vous plaisent pas, ce n'est pas fair-play. Je lui souhaite bonne continuation, car me concernant, c'est une artiste que j'apprécie de plus en plus. - Et toi, c'est quoi ton classement de l'album AYA ? Que penses-tu de l'album dans sa globalité ? Tu préfères celui-là ou le précédent ? N'hésite pas aussi à me dire ce que tu penses d'Aya Nakamura. J'espère que mon article t'a plu. Merci de m'avoir lu.

THE NEW POP CULTURE : Génération Swipe Up (french & english)

musics videos Here are the video clips of some of the artists I am talking about in the article. There are : Saweetie, Meryl, Mon Coeur & Megan Thee Stallion. Which clip is your favorite ? About the male artist Mon Coeur, it is a Cover of Beyoncé – Love On Top. DERNIERS ARTICLES

AYA NAKAMURA : A FRENCH EMPOWERMENT OF A BLACK WOMAN

Aya Nakamura is a french female singer who’s popping right now on the national & international musical stages. She just released her latest album entitled : AYA. However, even if she’s the it girl of the french musical sphere, Aya Nakamura is vigorously criticize by most of french tv, journalists and news paper medias. Blamed […]

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s