ABSOLEM RA : LE CHAMAN LYRIQUE DU RAP

Comment bien commencer un article ? C’est la question qui me turlupine l’esprit depuis que j’ai décidé de vous parler d’Absolem Ra. Écrire sur des artistes déjà bien installés sur la scène musicale est un exercice plus ou moins simple ; Alors donc, écrire sur des artistes émergents est un exercice, qui je trouve est on ne peut plus périlleux. Mais il fallait que je vous parle de cet artiste que j’ai découvert, il y a de ça un peu plus d’un an.

Absolem Ra est un jeune rappeur tombé par hasard au pays du Rap, lorsqu’il avait 18ans. Entraîné d’abord timidement dans cet univers par des potes de FAC, son incertitude face à ce monde lui fait faire quelques allées et venues, avant de finalement sérieusement s’y installer deux ans plus tard.

« Pour débuter dans le Rap, il faut faire preuve d’abnégation » – Absolem Ra

En à peine six ans Absolem Ra n’a sorti qu’une petite quinzaine de titres, dont deux projets. Le dernier en date intitulé « LOVE, DOPE, PORN », comporte 9 morceaux. Il est assez rafraîchissant de croiser la route d’un artiste n’ayant pas la même boulimie pour l’instantané que la plupart de ceux qui sont populaires actuellement. Durant notre échange, Absolem Ra a parlé avec élégance et discernement, quelques-unes des qualités requises pour réussir à asseoir son positionnement sur le marché.

Le rap est un art qu’il est de plus en plus laborieux de prendre au sérieux, car il devient de plus en plus commercial. Mais lorsqu’il est pratiqué avec passion et dévotion, cela fait des étincelles. Donc comment être persuadé de ne pas soi-même alimenter sans le vouloir cette machine industrielle ? Peut-on réussir à se détacher de ce manteau « populaire/commercial » ?


« Je fais une analogie entre les rappeurs et les porn stars. » – Absolem Ra

Maiyghan : La musique, c’est une vocation pour toi ou c’est quelque chose que tu fais sérieusement, mais juste pour le kif ?

Maiyghan : Parle-moi un peu de tes derniers singles ?

Maiyghan : Et ça te fait quoi de réaliser que ça devient un business ? Tu appréhendes différemment les choses maintenant ?

Maiyghan : Tu parles souvent de sexe dans tes morceaux. C’est dans le but de choquer ou ça te vient naturellement ?

Maiyghan : Est-ce que la musique t’aide à ce niveau-là ? Joue-t-elle le rôle de remède sur toi ?

Maiyghan : Pourquoi tu as décidé de donner pour titres de certaines de tes chansons, les noms d’actrices porno ?

Absolem Ra : « C’est un délire de Shonen un peu. Dans ma tête, c’est assez binaire. Soit tu charbonnes ! « Tu fais l’esclave », jusqu’à t’oublier toi-même, limite à devenir une fonction dans cette société ; Ou bien, tu te laisses guider par une espèce de passion abstraite et ça apporte un sens à ta vie. Dans mon cas, je pencherai plutôt pour la deuxième option. »

Absolem Ra : « « LOVE, DOPE, PORN », c’était une tentative hasardeuse pour voir l’accueil de ma musique auprès du public. Et j’ai réalisé à ce moment que la communication pèse beaucoup dans la balance. Je commence aussi à intégrer que tout ça est en train de sérieusement devenir un business. »

Absolem Ra : « Avant ça me dégoûtait, j’étais naïf. Maintenant, je commence à l’accepter. Mais il y a tout de même ce côté désenchanté. »

Absolem Ra : « Ça vient naturellement. Je suis un peu un traumatisé/frustré/obsédé. Plus, tu rajoutes à ça une éducation assez féministe de la part de ma mère, donc ça crée plein de conflits internes. Au lycée, j’étais le gars friendzone. En gros, il y a une fracture dans ma tête. J’essaie de me calmer à ce niveau-là. Je suis tiraillé entre objetiser la personne et être pris d’un amour passionnel romantique cliché. »

Absolem Ra : « Je dirais plutôt que le rap agit comme une thérapie. Le fait de toujours mettre des mots sur mes états d’âme, ça me permet aussi de mettre des images marquantes sur mes vices et mes vertus. »

Absolem Ra : « Pour L.D.P je me suis donné pour consigne de parler de love, de drogue et de sexe. Je voulais les nommer en fonction d’une substance, d’une chose en rapport à l’amour et d’une porn star. Et je ne sais pas si les gens l’ont capté, mais je fais un peu une analogie entre les stars du porno et les rappeurs. Dans le sens où on partage le même délire. C’est-à-dire, vendre du rêve, une attitude, quelque chose d’un peu inaccessible et surfait. Il y a des similitudes, on [les rappeurs] est un peu des salopes. »


« Vices et Vertus » ! Il aurait très bien pu avoir un EP ou un album qui s’intitule ainsi, tant ses paroles sont clairvoyantes et transpirantes d’honnêteté. Et bien que je sois friande de textes crus et réfléchis, mon coup de cœur pour Absolem Ra s’est d’abord produit grâce au timbre de sa voix. Elle [sa voix] est plutôt ténébreuse et captivante. De celle qui marque quand on l’entend pour la première fois. Mais des voix agréables, il y en a déjà plein sur le marché. Son truc en plus c’est la dextérité avec laquelle il exprime ses pensées. Il a des gimmicks et des expressions bien à lui, et il sait comment bien les placer. Il s’adapte tout en ne se dénaturant pas. Et j’aime ça !

Absolem Ra, fait partie d’un collectif nommée 616 et dans lequel se trouve deux autres talentueux rappeurs : Nowan Fox & Papagroover.

Dans cinq ans, Absolem Ra aura sorti un album et aura également fait des apparitions sur une petite dizaine de plateaux télé. Je ne peux qu’être optimiste face à son talent et sa singularité. Absolem Ra a toutes les qualités requises pour réussir à sortir son épingle du jeu et gagner en reconnaissance !

Je ne peux qu’espérer qu’il trouve le rythme de croisière qui lui corresponde, car si au cours des mois qui suivront, il nourrit en qualité (et en quantité) les auditeurs, le succès viendra tout naturellement.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s